Zingy c’est l’histoire de ma vie.

Blog d'Anais Giordano

Scène surréaliste en campagne...

Rédigé par Ananais Aucun commentaire

L’autre jour, je conduisais tranquillement sur ma petite route favorite, et j’ai assisté à une scène pour le moins surréaliste…

D’ordinaire, je passe par le périphérique pour rentrer du travail, mais, cette fois-ci, étant donné qu’il s’agissait d’une heure plutôt creuse, et avec un trafic un peu moins fluide, je me suis dit : « pourquoi donc ne pas emprunter la jolie route de campagne ? ».

C’est une de mes routes favorites… On y longe notamment un joli petit lac, et quelques champs de tournesol. Lorsque la météo s’y prête (et c’était le cas), je roule fenêtre ouverte, car l’air de la campagne prenait le dessus sur les pots d’échappements !

Bref, j’en viens à ce que je voulais dénoncer… Alors que j’étais bien tranquille dans ma petite voiture, je roulais doucement pour profiter du paysage. Pas de voiture devant, ni derrière. Des conditions idéales ! Et à un carrefour, je vois une grosse berline qui débouche à toute vitesse… Bon, je l’ai vu de loin, donc à priori, pas de problèmes. Hormis les quelques commentaires que je fais dans ma tête, il ne récoltera pas grand-chose.

Donc je continue sereinement ma route, et je ne pense pas un seul instant à recroise ce fou du volant. Mais si ! Car devant lui, se trouvait un véhicule plus petit, et qui, il faut bien l’admettre, n’avançait pas très vite, mais, en ce qui me concerne, cela ne me pose pas vraiment de problème. Je ne suis pas de nature à me presser et à me sentir stressé par un quelconque retard.

La personne devant moi avait donc décidé de coller l’arrière de la voiture devant lui, attitude que je ne cautionne guère, mais qui arrive malheureusement un peu trop souvent. Je pensais que ça allait en rester-là…

Pas du tout ! C’est à ce moment là que la scène SURRÉALISTE en question entre en jeu. A un feu rouge, le fana de vitesse sort tranquillement de son véhicule pour aller invectiver la personne devant lui, qui n’était qu’un simple retraité… Quel indécence… Ridicule.

Je ne suis pas intervenue, abasourdie que j’étais par l’absurdité de la situation. Quel intérêt d’aller enguirlander un petit papy parce qu’il ne va pas assez vite ? Cet homme, apparemment d’une quarantaine d’année à vue d’œil, n’est apparemment pas au fait des baisses de réflexes qui arrivent à un certain âge… Au lieu de simplement prendre son mal en patience et d’attendre une possibilité de le dépasser, il a cru bon de simplement aller crier auprès de ce retraité qui n’avait rien demandé.

Cela me choque profondément, et je me suis un peu renseigné sur le sujet. Même si les personnes âgées prennent davantage de risque lorsqu’elles prennent le volant, nous leur devons (et à tous les conducteurs en fait…) le respect. Inutile d’aller crier sauvagement. Inutile d’adopter un comportement d’animal… Dans quel monde vivons-nous mon dieu…

Classé dans : Non classé Mots clés : aucun

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article