Zingy c’est l’histoire de ma vie.

Blog d'Anais Giordano

Etats d'âme

Rédigé par Ananais Aucun commentaire

 

Cette nuit j’ai rêvé que je partais dans une tribu dans une forêt. Je crois que j’ai beau me dire que tout va bien, parfois le poids de ce métier est lourd et si j’ai une petite faille dans mon moral les choses deviennent de suite plus difficile à supporter.

J’en parle à Yohann mais il est loin de se douter à quel point c’est difficile alors j’ai l’impression que personne ne me comprend vraiment. Mes collègues ? Eh bien je ne les vois pas, premièrement lorsque l’on travaille en libéral on travaille seul puis j’ai bien gardé contact avec une deux copine infirmière mais je vous ai déjà dit une fois que beaucoup on arrêté cette branche, se sont reconverti …… Oui je me sens bien seule au milieu de toute cette montagne de responsabilités et de fatigue accumulée. Je pense que cette semaine je vais doubler les séances de yoga pour me sentir plus détendue. Je sais bien qu’on ne peut pas toujours être au top de sa forme. Mais quand tout va bien on oublie presque à quel point quand c’est difficile, c’est vraiment difficile ….

Le WE prochain je vais voir pour partir avec Yohann et Kitty et Kiwi, juste deux jours ou peut-être trois, juste pour souffler et me retrouver. Il travaille en lycée donc le WE il ne travaille pas c’est plutôt pratique. Pour ma part, pour mes tournées je vais m’arranger avec mes patients du WE, contacter une ou deux connaissances pour voir si elles peuvent prendre la relève …. Ça décidera de la suite du WE finalement.

La tribu signifie le besoin d’un retour aux sources …. J’ai tendance à vouloir m’écouter dans ce genre de situation. La fatigue physique passe encore je peux gérer avec des vitamines ou des nuits plus longues. Mais la fatigue morale je dois m’écouter et penser à vraiment faire la part des choses entre ce que je peux gérer seule et ce que je dois régler de toute urgence pour que ça n’empiète pas sur ma vie sentimentale et mon travail. Mon travail est prenant je dois être à fond quotidiennement. Mes patients attendent ma venue toute la semaine, parfois même ils ne voient que moi de la semaine … Leur famille est loin, morte ou tout simplement ne fait plus attention à eux. Je dois leur apporter des soins et en plus être attentive à leur humeur, leurs besoins. Il faut être réactif.

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article