Zingy c’est l’histoire de ma vie.

Blog d'Anais Giordano

Une petite réflexion personnelle.

Rédigé par Ananais Aucun commentaire

Je n’ai jamais compris l’utilité de partager des photos de soi sur les réseaux sociaux. Si vous avez l’explication dîtes-le moi parce que c’est quelque chose dont j’ignore vraiment le mécanisme……

Oui moi j’ai des blogs mais c’est pour partager de l’expérience, des conseils, des pensées qui peuvent rejoindre celles d’autres personnes. Mais les photos de soi ….. ? A part se montrer ? Prenons par exemple le compte Instagram. D’accord certains partagent des photos de paysages, des photos d’animaux, des photos de voyages, des photos de plats … Mais pour la plupart des comptes Instagram, on y retrouve des photos en bikini, des photos à la salle de sport, des photos ……….. de personnes en selfie.

En plus, si l’on pousse encore plus loin, on se rend vite compte qu’Instagram pousse à la dépression …. Ils y sont  tous mince et bien faits, mangent sain mais aussi très gras, voyagent beaucoup et visitent des lieux incontournable tout au long de l’année en bref il sont plus heureux que nous. C’est ce qui transparait sur leurs photos. De plus en plus d’utilisateurs dénoncent la surenchère de mise en scène chez les “influenceurs”, ces stars du réseau social aux millions d’abonnés.

Le cliché est assez simple : plages de sable blanc ou bien piscines à débordement avec vu sur des montagnes enneigées, garde-robe immense rempli de chaussures de grands couturiers...... En réalité, les personnes qui postent ce genre de photos sont souvent rémunérées ou bien couvertes de cadeaux. J’ai lu en article il n’y a pas longtemps que les filles qui postaient des photos d’elles en tenues de sport sur Instagram. Elles expliquent aisément que la photo est prise sous un angle particulier pour grossir le fessier, pour mettre en valeur les courbes. Parfois même elles prennent la peine de retoucher la photo avant de la poster. Je ne parle pas de filtre appliqué sur la photo car c’est une pratique quasi systématique. Sur Instagram il faut poster des photos qui « donnent » envie. Mais au risque de faire complexer les autres …. Tout comme dans les reality show, tout n’est que mise en scène pour tromper et duper les personnes.

Rappelons-nous en 2015 d’Essena O’Neill  qui dénonçait le manège d’Instagram. Avec 700 000 abonnés, cette Australienne de 19 ans avait supprimé ses 2 000 posts et s’était retirée par la suite d'Instagram. Elle avait laissé seulement quelques photos en-dessous desquelles elle avait envoyé des commentaires afin de dénoncer les véritables conditions dans lesquelles les photos avaient été prises. Depuis cette affaire très médiatisée, les masquent sont tombés et l’on en sait davantage quant aux conditions dans lesquelles sont prises les photos de stars de l’Instagram …..

Ce qui ressort principalement ce que réseau selon moi après avoir un peu fouiné partout et avoir eu un compte par curiosité dont j’ai honte et que j’ai fermé je peux en arriver à la conclusion suivante :

Les effets psychologiques sur l’utilisateur sont indiscutables. Il existe un effet « Halo » qui se traduit par le fait qu’un utilisateur alimentant un compte avec une bonne apparence, c’est-à-dire de « bonnes photos » aura plus d'abonnés que les autres. Un compte bien entretenu,
donne une impression positive et donne l’impression que sa vie est meilleure que la sienne avec les sorties, voyages, l’alimentation, les amis, les vêtements. L’estime de soi est influencée par la popularité d'un compte, si une personne remporte en grand nombre d’abonnés, bizarrement elle va se sentir mieux intérieurement. Les lynchages sont fréquents et faciles, sur le physique, la façon de se vêtir etc. 

Il existe aussi des effets sociaux. Il est clairement affiché le milieu social auquel on appartient lorsque l’on poste des photos sur Instagram. Ce qui encourage parfois à consommer pour appartenir à une certaine classe sociale.

Après ça, comment voulez-vous que j’ai envie d’utiliser Instagram ?

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article