Zingy c’est l’histoire de ma vie.

Blog d'Anais Giordano

Les balades en forêt, une alternative au yoga.

Rédigé par Ananais Aucun commentaire

Avez-vous déjà fait des balades en forêt … Seul avec vous-même ? Savez-vous quel effet produit la nature sur nos émotions ? Le bruit des oiseaux qui échangent des sifflements, le vent qui souffle dans les feuilles, le craquement des brindilles et petites branches cassant sous les chaussures, les odeurs diverses de mousse, et de bois mouillé….. L’odeur de la nature de l’air frais qui purifie les poumons puis finalement le corps entier … S’asseoir sur un tronc d’arbre un peu couché, accueillant volontiers le poids de notre corps l’espace de quelques minutes, nous qui nous rendons compte de la chance que l’on a de parcourir les sentiers de cette forêts préservée.

J'ai pas trouvé mieux que vous offrir un lien vers Wikipédia car les forêts sont difficilement repérables sur Google : https://fr.wikipedia.org/wiki/For%C3%AAt_de_Buzet . C'est la forêt dans laquelle je vais ma balader régulièrement elle gagne à être connu je vous assure. Et de temps en temps je vais dans celle-ci : https://fr.wikipedia.org/wiki/For%C3%AAt_de_Bouconne. Elle est tout aussi reposante. On y croise peut-être un peu plus de monde ? 

Il est clair que ce sentiment de bien-être que l’on peut avoir lorsque l’on fait du yoga ou quand on arpente des sentiers un peu touffus est la même ….. on se retrouve avec soi-même pour souffler une bonne fois pour toute , jusqu’à la prochaine séance ou la prochaine balade. Testez ces forêts si ce n'est déjà fait ? 

J’aime bien me balader sous une pluie fine, on redécouvre des senteurs oubliées lorsqu’il y a un grand soleil. L’humidité du bois traverse notre corps, mes pensées s’envolent et je fais subitement le point sur ma vie. J’oublie le stress et la course qui m’attend quand je vais reprendre le rythme au travail. J’oublie la voiture et es patients qui sont fatigués et abîmés. J’oublie la vaisselle et le linge que je dois ranger en rentrant. J’oublie les projets de demain et ceux passés. J’oublie les échecs. Le bois m’enivre et j’ai tendance à rester trop longtemps, d’autant plus que dans ses cas là je me promène toujours sans mon smartphone il reste dans la boite à gant. Je me sens vivante et j’ai l’impression que ma vie a un sens après cette balade. Une autre sens que celui qui résume mon quotidien : boulot boulot boulot.

Un déménagement dans l'air ?

Rédigé par Ananais Aucun commentaire

Avec Yohann On s’est décidé on regarde les maisons à acheter dans la région toulousaine. On ne peut pas bouger pour le moment car il a signé il y a seulement quelques mois son CDI pour travailler dans le lycée dans lequel il avait déjà effectué plusieurs CDD, il voulait vraiment se poste. Nous pensons acheter aux alentours de Toulouse, pas dans le centre-ville ça serait pratique ni pour lui ni pour moi.

Pour le moment nous en parlons juste et nous regardons de temps en temps. Nous ne voulons plus louer, donner notre salaire à une agence immobilière chaque mois. Nous avons déjà mis un petit apport de côté sans trop savoir à quoi il nous servirait, on à décidé ça en Janvier 2017 donc chaque mois on met un peu chacun sur ce compte pour pouvoir faire quelques chose à deux, c’est de cette façon que cela à commencé. Au début nous voulions tout simplement faire un second voyage en amoureux mais finalement on arrive à un moment de notre vie où l’on veut construire quelque chose de durable et ensemble.

Personnellement l’endroit m’importe assez du moment que l’on reste dans la ceinture toulousaine puisque je suis mobile avec mon travail. Lui par contre souhaiterais acheter vers Labège. C’est en cours de discussion. Nous voulons plusieurs chambres au moins trois, pour accueillir des amis, avoir un bureau pour moi et puis aussi ……. Peut-être un petit Yohann ou une petite Anais supplémentaire dans la famille ! Mais pas de suite.

Nos exigences sont :

  • Un jardin (même petit)
  • RDC
  • 3 chambres
  • Cuisine séparée
  • WC séparés
  • Un garage 2 places

Nous sommes tombés au moins d’accord sur ces critères qui sont pour nous indispensables. D’ailleurs j’en profite, si vous connaissez un bien avec des critères similaires ou mieux, complétement dans nos critères, vous pouvez me contacter en commentaire et nous aborderons ensuite le sujet du budget.

Si vous avez des conseils, des sites ou des agences à nous conseiller nous sommes preneurs.

Une part de moi ... à vous

Rédigé par Ananais Aucun commentaire

Lorsque j’ai dit à mon père que je voulais devenir infirmière, que j’étais à deux doigts de commencer la préparation aux concours, il m’a de suite dénigrée en me disant que les infirmiers étaient en dessous de tout, en dessous du respectable. Il était fier de mon frère qui lui, est devenu médecin quelques années avant moi. Après cela les choses ont été très tendues dans la famille, mon père créait une rivalité entre mon frère et moi pour des choses qui me paraissent maintenant si idiotes ….

Dans j’avais la 20aine j’étais très fragile et j’ai laissé mon père me désarmer et me démonter, me démotiver. J’ai laissé quelques mois de battements entre mes diplômes et mes concours je n’étais plus si sûre de mes choix de vie et de mon avenir que j’avais pourtant mis des mois à construire dans ma tête. Moi qui était peu sûre de moi et destabilisable au possible, il a su profiter pour me casser. Vraiment perdue, je suis allée consulter une psychologue. C’est arrivé une seule fois et je me suis promis d’essayer de régler les problèmes de ma vie personnelle toute seule après cela même si cette femme m’a bien aidé. J’ai oublié de préciser que depuis j’étais fâchée avec mon père …. Il en va de soi. S’il n’était pas capable de soutenir sa fille de 20 ans dans ses choix c’est qu’il n’avait pas besoin de voir comment elle avait évolué.

Quoi qu’il en soit je suis allée voir cette psychologue et elle m’a remis les idées en place. Elle m’a appris a faire mes choix seule. En l’occurrence, l’avis de mon père était erroné et je n’avais pas besoin d’en tenir compte pour avancer dans mes projets, alors je l’ai écouté et j’ai poursuivi ma voie dans le milieu infirmier. Je pense que finalement c’est ce qui m’a donné envie de tout réussir et peut-être pour cette raison aussi que l’on m’a surnommé ZINGY … C’est vrai qu’avec le recul j’étais un peu comme un bulldozer et durant les examens j’étais à fond.

Mais chez moi j’étais encore fragile … Je ne le montrais jamais en public parce que mon image de zingy me servait à me donner une façade de confiance et d’assurance.

Maintenant je suis très à l’aise avec mes choix et j’ai repris contact avec mon frère en 2016. Nous ne sommes pas proches mais au moins nous ne sommes plus fâchés.

Cet article tout simplement pour vous rappeler qu’il n’y a aucune honte à faire un métier qui vous plait, qui vous fait vibrer. Il n’y a aucune honte a faire ce que vous aimez et peu importe le milieu dont vous êtes issu ou les exigences de votre famille. Il est plus agréable d’avoir le soutien des personnes que l’on croit importantes mais si elles ne peuvent pas comprendre qui vous êtes, alors passez-vous de leur soutien. Vous méritez mieux. C’est en tout cas les mots qui raisonnent encore dans mon esprit lorsque je me remémore la séance unique avec ma psy. Que je remercie au passage si elle tombe à tout hasard sur ce fabuleux article d’utilité publique.

Une petite réflexion personnelle.

Rédigé par Ananais Aucun commentaire

Je n’ai jamais compris l’utilité de partager des photos de soi sur les réseaux sociaux. Si vous avez l’explication dîtes-le moi parce que c’est quelque chose dont j’ignore vraiment le mécanisme……

Oui moi j’ai des blogs mais c’est pour partager de l’expérience, des conseils, des pensées qui peuvent rejoindre celles d’autres personnes. Mais les photos de soi ….. ? A part se montrer ? Prenons par exemple le compte Instagram. D’accord certains partagent des photos de paysages, des photos d’animaux, des photos de voyages, des photos de plats … Mais pour la plupart des comptes Instagram, on y retrouve des photos en bikini, des photos à la salle de sport, des photos ……….. de personnes en selfie.

En plus, si l’on pousse encore plus loin, on se rend vite compte qu’Instagram pousse à la dépression …. Ils y sont  tous mince et bien faits, mangent sain mais aussi très gras, voyagent beaucoup et visitent des lieux incontournable tout au long de l’année en bref il sont plus heureux que nous. C’est ce qui transparait sur leurs photos. De plus en plus d’utilisateurs dénoncent la surenchère de mise en scène chez les “influenceurs”, ces stars du réseau social aux millions d’abonnés.

Le cliché est assez simple : plages de sable blanc ou bien piscines à débordement avec vu sur des montagnes enneigées, garde-robe immense rempli de chaussures de grands couturiers...... En réalité, les personnes qui postent ce genre de photos sont souvent rémunérées ou bien couvertes de cadeaux. J’ai lu en article il n’y a pas longtemps que les filles qui postaient des photos d’elles en tenues de sport sur Instagram. Elles expliquent aisément que la photo est prise sous un angle particulier pour grossir le fessier, pour mettre en valeur les courbes. Parfois même elles prennent la peine de retoucher la photo avant de la poster. Je ne parle pas de filtre appliqué sur la photo car c’est une pratique quasi systématique. Sur Instagram il faut poster des photos qui « donnent » envie. Mais au risque de faire complexer les autres …. Tout comme dans les reality show, tout n’est que mise en scène pour tromper et duper les personnes.

Rappelons-nous en 2015 d’Essena O’Neill  qui dénonçait le manège d’Instagram. Avec 700 000 abonnés, cette Australienne de 19 ans avait supprimé ses 2 000 posts et s’était retirée par la suite d'Instagram. Elle avait laissé seulement quelques photos en-dessous desquelles elle avait envoyé des commentaires afin de dénoncer les véritables conditions dans lesquelles les photos avaient été prises. Depuis cette affaire très médiatisée, les masquent sont tombés et l’on en sait davantage quant aux conditions dans lesquelles sont prises les photos de stars de l’Instagram …..

Ce qui ressort principalement ce que réseau selon moi après avoir un peu fouiné partout et avoir eu un compte par curiosité dont j’ai honte et que j’ai fermé je peux en arriver à la conclusion suivante :

Les effets psychologiques sur l’utilisateur sont indiscutables. Il existe un effet « Halo » qui se traduit par le fait qu’un utilisateur alimentant un compte avec une bonne apparence, c’est-à-dire de « bonnes photos » aura plus d'abonnés que les autres. Un compte bien entretenu,
donne une impression positive et donne l’impression que sa vie est meilleure que la sienne avec les sorties, voyages, l’alimentation, les amis, les vêtements. L’estime de soi est influencée par la popularité d'un compte, si une personne remporte en grand nombre d’abonnés, bizarrement elle va se sentir mieux intérieurement. Les lynchages sont fréquents et faciles, sur le physique, la façon de se vêtir etc. 

Il existe aussi des effets sociaux. Il est clairement affiché le milieu social auquel on appartient lorsque l’on poste des photos sur Instagram. Ce qui encourage parfois à consommer pour appartenir à une certaine classe sociale.

Après ça, comment voulez-vous que j’ai envie d’utiliser Instagram ?

Mon expérience de blogueuse un peu hors du commun

Rédigé par Ananais Aucun commentaire

J’ai envie de vous faire part d’une expérience personnelle qui concerne le blogging (je crois que l’on dit ça comme ça).

Je ne suis pas professionnelle et je sais que si je voulais le devenir, je devrais me renseigner car maintenant il y a des normes sociales à adopter pour avoir une popularité sur Internet. Il ne faut pas juste faire du bon travail ou raconter des choses vraiment intéressantes …. Il faut aussi et surtout adopter des codes propres aux petites célébrités du net. Je dis « surtout » car très souvent, ce sont ces normes parfaitement respectées qui priment sur le contenu des vidéos ou des blogs. Le contenu devient souvent optionnel, comme si finalement la personne était plus importante que ce qu’elle faisait en soit.

Je ne veux pas être une de ces personnes qui se mettent plus en avant que ce qu’elle propose.               

Dans mes blogs j’aborde des sujets qui sont utiles pour toutes les personnes concernées et je ne comprends pas comment l’Internet a pu se retrouver piégé, sombre miroir de la société unipersonnelle et nombriliste ….

Quoi qu’il en soit j’ai décidé de consacrer un blog à ce sujet, en parlant de mon expérience en tant que blogueuse. Je pense que beaucoup de personnes encore une fois se reconnaîtront et pourrons me faire part de leurs point de vue à ce sujet.

Il est indispensable de revenir aux sources. Pourquoi créer un site de vente en ligne ? Pour vendre des produits . Pourquoi créer un blog ? pour renseigner. Tout simplement. Pour faire de cet espace sur Internet un point de rendez-vous utile pour les personnes dont les sujets d’écriture concernent. Pas pour parler de soi sans jamais apporter de valeur ajouté.

J’ai peine à tomber sur des blogs de ce type et dieu sait qu’il y en a un paquet …..

Je vous donne rendez-vous sur : https://anaislinfirmiere.wordpress.com pour retrouver mes confessions. 

Le métier d'infirmier complètement décomplexé

Rédigé par Ananais Aucun commentaire

Pour dédramatiser mon métier, je vous partage ces deux petites vidéos qui reprennent les clichés des infirmiers.

Alors pour vous expliquer d’où viennent ces petites vidéos, c’est un couple d’infirmiers qui a décidé de décomplexer le métier en faisant des vidéos sur Youtube. Bon c’est dommage ils ne postent plus trop de vidéos mais elles me font toujours autant rire.

Mon séjour détox dans le Lot

Rédigé par Ananais Aucun commentaire

Connaissez-vous les Week-Ends détox yoga ? J’en avais entendu parlé à la tv et je me suis renseignée dans la foulée. Là j’en ai trouvé un pour fin juin dans le Lot. Je compte partir seule avec moi-même pour me ressourcer. Le séjour se déroulera dans le domaine de Labarthe à Cahors ( https://www.bookyogaretreats.com/fr/yogaline/4-jours-en-retraite-de-yoga-et-bien-etre-dans-le-lot-france) . J’ai choisi le format 4 jours et 3 nuits avec une chambre double privatisée à 630€.

Ils proposent plusieurs activités tout au long du séjour : Deux types de yoga pratiqué 1h30 le matin et le soir tous les jours (Hatha et Vinyasa), un atelier de yoga du visage ce qui sera une découverte et une initiation pour moi et un atelier de cuisine « santé » pour nous aider à mieux manger et à adopter des habitudes plus saines.  

Le programme se résume à :

JEUDI 21 JUIN (1er jour) : de 17h30 à 19h30 à Cercle d’ouverture puis slow flow autour du chakra racine et du bassin pour arriver dans le stage « s’ancrer et poser son intention »

VENDREDI 22 JUIN (2ème jour) : 08h00 à Jus de citron gingembre et tisanes au goût // de 08h15 à 09h45 à Méditation, pranayama énergisant et kriyas, pratique posturale et dynamique // à 10h00 Petit déjeuner brunch, temps d’échange et de partage // 11h30 à Yoga visage // de 12h30 à 18h00 à Temps libre : piscine, soins reiki, visites de la ville de Cahors, des vignobles, balades autour du domaine // de 18h00 à 19:30 à Pratique du soir régénérative et méditative : slow et prana flow, yin yoga, yoga récupérateur avec utilisation de supports, pranayama, yoga nidra // 20h00 à Dîner + Soirée libre : observation des étoiles, discussions et partages autour du yoga, de la philosophie, de l’ayurvéda

SAMEDI 23 JUIN (3ème jour) : 08h00 à Jus de citron gingembre et tisanes au goût // de 08h15 à 09h45 à Méditation, pranayama, pratique posturale et dynamique // 10h00 à Petit déjeuner brunch, temps d’échange et de partage // de 16h00 à 17h30 à Atelier de cuisine santé // de 18h00 à 19h30 à Pratique du soir régénérative et méditative // 20 h00 à Dîner

DIMANCHE 24 JUIN (dernier jour) : 08h00 Jus de citron gingembre et tisanes au goût // de 08h15 à 10h00 à Méditation, pranayama et pratique énergisante // 10h30 à Petit déjeuner brunch et derniers partages d’expérience et de ressentis avant la clôture du stage

Le professeur durant tout ce séjour spirituel sera STÉPHANIE BILLARD. Je vous laisse vous renseigner quant à son parcours et ses qualifications mais ça promet d’être réellement relaxant et inspirant ce séjour détox.

En ce qui concerne le domaine où je vais loger durant ce séjour, c’est un domaine très connu semblerait-il dans le Lot et plus particulièrement dans la ville de Cahors. Le Domaine de Labarthe date du XVIIème siècle et d’après ce que j’ai pu lire, c’est une bâtisse très charmante qui est très bien noté en tant que maison d’hôte.

Ça sera mon tout premier Week-end détox et pour le coup ça me fait très peu de route pour me ressourcer. Vous avez déjà testé ?

Gaga des chats ....

Rédigé par Ananais Aucun commentaire

Une de mes passions est les chats. Je me suis prise de passion pour ces petites bêtes m’est venue de mon enfance. J’ai toujours été entourée d’animaux depuis toute petite. Ils apportent tellement de chose à l’être humain qui sait saisir le moment partagé avec eux.

L’animal ressent ce que l’humain ressent, s’il a peur il en profitera s’il est filou ou tout simplement il ne s’en approchera pas. Si l’humain est réceptif, l’animal essayera de créer un lien. Et si l’humain le perçoit, le lien créé et entretenu sera fort avec une relation de confiance mutuelle.

J’ai décidé depuis quelques temps d’ouvrir un blog pour parler de chats en racontant de petites expériences ou en partageant des conseils d’éducation, de nutrition, etc. Je souhaite vous partager le lien ici : http://www.blog-felin.com/Ananais car je vous avais dit qu’ici, ça serait ma vie sous toutes ses coutures. Je souhaite agrandir l’audience de mon petit blog car j’y mets tout mon cœur et j’ai de bons retours à propos de celui-ci. Je sais que je suis loin d’être la seule à aimer les chats. Alors je me dis qu’il peut vous intéresser dans la mesure où j’essaye d’écrire des textes qualitatifs.

Je ne sais pas si vous connaissez ce site pour créer votre blog mais si vous aimez les petits chats comme moi, vous trouverez votre bonheur. On y trouve des blogs mais aussi des photos ou vidéos plutôt drôle et tout un tas d’autres choses. Il faut fouiner. Si vous êtes un peu gaga et que vous l’assumez …… vous pouvez télécharger des fonds d’écrans de chats. J’aime beaucoup ce site car on y trouve aussi des livres.

Ce site renvoie aussi vers d’autres « filières » où on peut trouver par exemple des blogs sur les lapins, les chiens, les chevaux, les NAC. Il y en a pour tous les goûts. Je recommande c’est très bon enfant.

Etats d'âme

Rédigé par Ananais Aucun commentaire

 

Cette nuit j’ai rêvé que je partais dans une tribu dans une forêt. Je crois que j’ai beau me dire que tout va bien, parfois le poids de ce métier est lourd et si j’ai une petite faille dans mon moral les choses deviennent de suite plus difficile à supporter.

J’en parle à Yohann mais il est loin de se douter à quel point c’est difficile alors j’ai l’impression que personne ne me comprend vraiment. Mes collègues ? Eh bien je ne les vois pas, premièrement lorsque l’on travaille en libéral on travaille seul puis j’ai bien gardé contact avec une deux copine infirmière mais je vous ai déjà dit une fois que beaucoup on arrêté cette branche, se sont reconverti …… Oui je me sens bien seule au milieu de toute cette montagne de responsabilités et de fatigue accumulée. Je pense que cette semaine je vais doubler les séances de yoga pour me sentir plus détendue. Je sais bien qu’on ne peut pas toujours être au top de sa forme. Mais quand tout va bien on oublie presque à quel point quand c’est difficile, c’est vraiment difficile ….

Le WE prochain je vais voir pour partir avec Yohann et Kitty et Kiwi, juste deux jours ou peut-être trois, juste pour souffler et me retrouver. Il travaille en lycée donc le WE il ne travaille pas c’est plutôt pratique. Pour ma part, pour mes tournées je vais m’arranger avec mes patients du WE, contacter une ou deux connaissances pour voir si elles peuvent prendre la relève …. Ça décidera de la suite du WE finalement.

La tribu signifie le besoin d’un retour aux sources …. J’ai tendance à vouloir m’écouter dans ce genre de situation. La fatigue physique passe encore je peux gérer avec des vitamines ou des nuits plus longues. Mais la fatigue morale je dois m’écouter et penser à vraiment faire la part des choses entre ce que je peux gérer seule et ce que je dois régler de toute urgence pour que ça n’empiète pas sur ma vie sentimentale et mon travail. Mon travail est prenant je dois être à fond quotidiennement. Mes patients attendent ma venue toute la semaine, parfois même ils ne voient que moi de la semaine … Leur famille est loin, morte ou tout simplement ne fait plus attention à eux. Je dois leur apporter des soins et en plus être attentive à leur humeur, leurs besoins. Il faut être réactif.

Le yoga

Rédigé par Ananais Aucun commentaire

Bonjour à tous, aujourd’hui je vais aborder une partie de ma vie qui est liée à mon métier : La relaxation. Je vis dans un milieu où le stress est constant et pour tenir et être en forme pour voir mes patients, j’ai dû très vite trouver de quoi me relaxer et de quoi décompresser surtout. J’ai choisi le yoga depuis 3 ans. Pour moi le yoga est bien plus qu'une simple activité physique. J’ai lu une fois que dans la tradition indienne, le yoga était un véritable « chemin de vie » se découpant en plusieurs étapes. Ces étapes mènent toutes au bien-être physique et mental. C’est aussi une méthode de vie incluant la philosophie avec un grand « P ». Cette philosophie impacte l’hygiène de vie et l’hygiène corporelle, le comportement adopté envers autrui et vis-à-vis de soi-même, une certaine quête spirituelle, et bien sûr des exercices de respiration et de la méditation. L’union de tous ces éléments permet au corps d’être en harmonie avec l’environnement dans lequel il évolue. J’utilise le yoga à différentes fins :

1- S'ASSOUPLIR

Le but n’est pas de pouvoir toucher ses pieds avec son front. Les postures de yoga visent à assouplir et donc détendre les parties du corps qui sont nouées, tendues et bloquées. Avec le yoga on va travailler la souplesse de toute la colonne vertébrale mais aussi celle des hanches, des genoux, des chevilles, des poignets, de certains muscles contractés naturellement comme par exemple les psoas ou ischio-jambiers. S’assouplir aider à prendre conscience de son corps et de dénouer des parties dont vous ignoriez l’existence.

2- MIEUX RESPIRER

Dans la pratique du yoga, la respiration et le souffle sont essentiels. Ils doivent être coordonnés avec les mouvements. Les automassages des organes servent à purifier et renforcer l'organisme. Ils se font par l'inspiration, l'expiration et la rétention de l'air des poumons vides ou pleins. Grâce à la respiration contrôlée et maîtrisée, le cerveau, le sang, les tissus et les muscles sont mieux oxygénés.

3- RENFORCER SES ARTICULATIONS

Le yoga en salle permet de mobiliser et active tous les tendons et ligaments ainsi que et les muscles qui les entourent. Le fait de devoir tenir des postures durant plusieurs minutes détend par définition les muscles et les tendons. Avec ces étirements, les risques de blessures sont amoindris.

4- TONIFIER SA SILHOUETTE

Le yoga fait travailler tous les muscles du corps. Ils se renforcent, s'allongent et se détendent. Certains exercices de respiration musclent les abdominaux en profondeur ou permettent de stimuler certaines glandes, comme la thyroïde, et de masser les organes digestifs et ainsi de favoriser l'élimination des toxines et l'amincissement. La silhouette s’affine, et le corps reprend un peu de souffle.

5- FORTIFIER SON DOS

Moi qui travaille dans le médical, qui suis en contact avec des personnes âgées, je mets mon dos à rude épreuve. En pratiquant le yoga, je détends et étire ma colonne vertébrale et je détasse les vertèbres de tout mon dos. En plus, il tonifie et renforce tous mes muscles qui soutiennent mon dos, donc je me sens moins fatigués car mon dos bénéficie d’un meilleur soutient. Excellent pour prévenir les douleurs dorsales dont j’étais avant victime.

6- SE SENTIR PLUS ZEN

Ce qui m’a attiré dans la pratique du yoga c’est d’apprendre à « lâcher prise ». Etre infirmière c’est très prenant et il faut apprendre à couper, à vivre pleinement le moment présent, amener le mental dans « l'ici et le maintenant ». Et le yoga permet de faire le vide dans sa tête et d'évacuer les tracas du quotidien. Ma vie a changé depuis que j’ai débuté le yoga.

De façon générale, le yoga nous apparaît comme une activité trop lente avec des postures trop difficiles à exécuter... Mais c’est comme tout, avec de l’exercice et de la volonté, le corps s’habitue et devient plus réceptif. Je pratique le yoga en salle depuis environs 3 ans, j’ai changé une seule fois de salle de sport. Au tout début. La salle était plutôt pas mal mais je ne trouvais pas mon compte (trop cher). Depuis, je suis chez Sporting pour le yoga . Les séances ne surent pas plus de 45 minutes et on peut se garer facilement, ce qui n’empiète pas trop sur une journée. Généralement je prends 1h10, de façon à pouvoir me changer dans les vestiaires et positionner mon matériel, faire la séance puis prendre une douche. Je ne prévois rien après ma séance parce que je suis vidée mais je sais qu’il existe des séances le mardi midi… (ce n’est pas pour moi).

Fil RSS des articles de cette catégorie